Au Venezuela, le dépassement de l'ignoble

Le scoop ne vient pas du 'Drapeau Rouge'. C'est le quotidien de la bourse américaine "Wall Street Journal" qui ce vendredi 25 faisait la révélation dans un article présenté dans sa première page titrant : «Pence promet un soutien américain à la veille de la décision du chef de l’opposition vénézuélienne » où il est fait état d'un coup de téléphone du Vice-président des Etats Unis Mike Pence à Juan Guaido, l'auto proclamé Président de Venezuela, la nuit précédant cette pseudo proclamation. Et le quotidien des affaires, peu suspect de chavisme, de préciser : «Le plan secret de l'administration Trump de soutenir l'opposant Guaido avait été soigneusement coordonné et préconçu »1

Lire la suite

La couleur des gilets

Le calendrier est parfois porteur de messages. Le 10 décembre au soir, Emmanuel Macron annonçait solennellement sa liste de mesures censées calmer la révolte des Gilets Jaunes. Le 11 au matin, il recevait à l'Elysée les patrons des banques françaises et l'après-midi du 12, les représentants du patronat. Visiblement il devait, sans tarder, rendre des comptes à ses mentors dans le but d'obtenir leur "imprimatur" à la reculade que, pris de panique, il était mettait en œuvre pour sauver leur programme. Pour que le tremblement de terre 'en marche' ne devienne pas tsunami.

Lire la suite

Samir et Domenico : irréparables absences

Deux éminentes figures de la pensée marxiste, Samir Amin et Domenico Losurdo, nous ont quittés récemment. Ils avaient en commun: la profondeur de leur culture, l'infatigable engagement militant et une touchante modestie. Commentant le décès du premier, le quotidien Le Monde qu'on ne peut pas soupçonner de sympathie marxistes disait "il a été probablement le seul économiste du tiers-monde connu et étudié dans les universités du monde entier".

Lire la suite

1917-2017 : Un siècle d'histoire et de questions

On peut dire que tout commença au début du mois de janvier 1905 avec le licenciement brutal d'une poignée d'ouvriers des usines d'armement et de construction navale Poutilov à Saint-Pétersbourg et la grève qui s'ensuivit immédiatement. Cette usine, la plus importante de l'empire russe, comptait une dizaine de milliers d'ouvriers et était au centre de l'agitation révolutionnaire que connaissait un pays embarqué, par ailleurs de manière désastreuse, dans l'aventure de la guerre russo-japonaise. La grève ne tarde pas à se répandre impliquant des centaines de milliers d'ouvriers qui décident alors de manifester devant le Palais d'Hiver de manière à porter leurs doléances au tsar Nicolas II. Ce dernier, qui séjournait dans sa résidence d'été, chargea ses officiers de mettre de l'ordre, ce qui fut fait sans trop de retenue, puisque "l'ordre" revint au prix de plusieurs centaines de morts (certains historiens parlent de milliers). Dès lors, ce 22 janvier est connu dans le calendrier symbolique russe comme le "dimanche rouge".

Lire la suite

Le Drapeau Rouge

Fondé en octobre 1921 par Joseph Jacquemotte comme organe officiel du Parti communiste, le Drapeau Rouge a accompagné, depuis lors, l'itinéraire des luttes populaires, nationales et internationales. Ainsi ce journal fut particulièrement actif lors des grandes grèves de la période d'entre guerres,  dans la lutte contre la naissance du fascisme et la solidarité avec la République espagnole.

Lire la suite