Un spectre hante la Belgique...

Ce dimanche la Belgique a vécu des élections proprement historiques : pour la première fois depuis bien longtemps, un parti ouvertement marxiste , le Parti du Travail a réalisé un peu partout des progressions saisissantes, devenant une force politique incontournable dans la partie francophone du pays, notamment dans la capitale.
Ces résultats indiquent que la chape de plomb idéologique anti-communiste pourrait être en train de basculer au sein de la population, - comme le montre le fait que dans les deux régions où le PTB réalise ses meilleures performances, à savoir Bruxelles et Liège, il s'est présenté en alliance avec le Parti Communiste de Belgique (notre camarade Fernande Servais à été élue à Seraing)
Les partis libéraux, - c'est à dire partisans idéologiques du libéralisme économique, plus ou moins 'social'-, soit le PS, MR, CDH et les autres, ne s'y sont pas trompés. Pris de panique pas totalement dissimulée face au progrès des marxistes, ils n'arrêtent plus d'alerter sur le danger des "extrémistes" et des "populistes".
Ceci étant dit, il reste pas mal de travail à faire quand on voit le nombre de voix obtenus par certains barons dont l'étiquette "socialiste" n'est qu'un moyen de profiter du prestige que l'histoire a réservé à ce mot.
Prochain rendez-vous en mai 2019 !

Imprimer E-mail