Les évangélistes font élire le président brésilien

Les églises évangélistes se sont mises à pulluler au Brésil depuis quelques années, et leurs ressouces financières est un mystère encore plus insondable que la transfiguration de leur christ. Elles ont donc les moyens de se payer massivement les médias - et les politiques. Et en corolaire inévitable, leur influence auprès les fidèles devient pesante: près d'un tiers de la population (contre 15% en 2000) se laisse engluer par cette infection.
Pour les dernières élections, elles ont massivement appelé à voter pour le candidat proto-fasciste Bolsonaro. Parmi les mesures envisagé par ce dernier, la rupture avec la Chine - de quoi faire s'effriter un peu plus les BRICS, dont le Brésil était une composante importante.
Inutile de rappeler à quel point on ressasse la prétendue ingérence russe dans les élections US, voire en France et ailleurs ; mais les évangelistes, c'est "l'éléphant qu'on ne voit pas" : ce sont des agents efficaces des États-Unis, présents un peu partout dans le Tiers-monde, d'autant plus efficaces qu'ils sont infiltrés profondément au sein de la population crédule.

Imprimer E-mail