La société de droit belge SWIFT s'écrase devant les menaces US

SWIFT est un système interbancaire international de transfert d'information et de paiement. Plus de 11.000 institutions financières de 200 pays y sont connectées. Couper l'accès d'une banque au réseau SWIFT, c'est lui interdire de recevoir ou d'émettre des paiements via ce canal sur lequel sont branchés la quasi-totalité des grands acteurs financiers mondiaux.
La société est basée à Bruxelles, et soumise au droit belge.
Les USA avaient menacé début novembre de soumettre SWIFT à des sanctions états-uniennes si elle continuait à fournir ses services aux institutions financières iraniennes. A peine quelques jours plus tard la société suspend l'accès des banques iraniennes à son réseau.
La diplomatie US emprunte beaucoup des bonnes pratiques des chefs de gang et des maffieux. Ou, comme l'avait résumé très élégamment Harold Pinter lors de l'agression de la Yougoslavie, «La définition de la politique étrangère américaine c'est “Baise mon cul ou j’écrase ta gueule"».

Imprimer E-mail