Surprise : la marionnette US prête à autoriser une intervention militaire US

Guaido, l'autoproclamé 'président du Vénézuela' a déclaré à l'AFP être prêt à "autoriser" une intervention militaire US pour forcer le chef de l’État Nicolas Maduro à quitter le pouvoir.

"Nous ferons tout ce qui est possible. C'est une question évidemment très polémique, mais en faisant usage de notre souveraineté, en exerçant nos prérogatives, nous ferons le nécessaire".

Les prérogatives dont se prévaut la marionnette autoproclamée, c'est son adoubement par les USA et une poignée d'états satellites (dont la Belgique of course). La logique 'démocratique' est imparable : les États-Unis désignent leur proconsul, ....lequel appelle souverainement à une intervention des Etats-Unis.

L'intervention militaire, bien sûr, ce sera pour 'sauver le peuple Vénézuélien', pour 'mettre fin à la crise humanitaire' dans le pays. Les médias occidentaux ont déjà de concert embouché les trompettes humanitaires: sur toutes les chaînes télé, ce sont à présent des reportages déchirants sur des malades qui ne parviennent plus trouver les médicaments, qui vont mourir pendant que 'le régime' bloque à la frontière la généreuse aide US… sans rappeler un instant évidemment que la terrible crise humanitaire est la conséquence directe des actions et du blocus US Comme l’a rappelé le président Maduro «Ils ont bloqué presque 10 milliards de dollars, notre or et les pétrodollars, et ils nous proposent maintenant 20 millions de dollars? Si vous voulez vraiment aider le Venezuela, débloquez juste l'argent du pays.»

Imprimer E-mail