Un jihadiste belge reconnaît l’usage par son groupe d’armes chimiques en Syrie

L'Anversois "Abou Fadhil al-Belgiki" arrêté à Mossoul par les Irakiens, a affirmé que son groupe faisait usage en Syrie d’armes chimiques, notamment de mortiers au chlore. Notre compatriote avait d'abord rejoint le Front al-Nosrah, avant de passer à l'EI. Le Front al-Nosrah, celui qui faisait du si "bon boulot", et dont Fabius regrettait qu'il reste inscrit sur la liste des groupes terroristes.

Cet information discrète indique donc que

  • les combattants de EI, et les combattants des autres groupes jihadistes qui se sont abattus sur la Syrie sont interchangeables, autres groupes qui continuent eux à être soutenus par l’Occident
  • au moins quelques fois, ce n'est pas le régime de Bashar-qui-massacre-son-propre-peuple qui a utilisé des armes chimiques et des obus au chlore
  • ce genre d'info est condamnée a rester très discrète, à peine un entrefilet - des fois qu'on commencerait à se poser des questions...

Source Le Soir (Belga)

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir