Les FARC obligées de reprendre les armes en Colombie

Plusieurs ex-leaders des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie qui avaient déposé les armes en 2016 suite à la signature d’un accord de paix avec le gouvernement colombien ont décidé ce 29 août de reprendre les armes. Ces accords avaient permis aux FARC, avec une immunité, de s’intégrer à la vie politique du pays en formant le Parti Fuerza Alternativa Revolucionaia del Común, contre entre autres une réforme agraire. Les accords n’ont jamais été tenus par la bourgeoisie et le nouveau président Duque. Plusieurs ex-guerilleros, des dirigeants sociaux et des syndicalistes ont continué à être les victimes de pression, d’assassinats politiques. Ceux-ci ont motivé le dirigeant des FARC Ivan Marquez d’appeler à reprendre les armes.

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir