Mustapha Awad enfin libéré

Le citoyen belge Mustapha Awad a été libéré ce 28 mars après 252 jours de détention dans les geôles israéliennes. Il avait été arrêté arbitrairement en juillet 2018 alors qu'il voulait se rendre en visite en Palestine, dans le village de ses parents. Un Palestinien qui veut se rendre en Palestine ça ne peut être qu'un terroriste, pour le régime sioniste. Il rejoignait ainsi plus de 6000 prisonniers palestiniens en détention arbitraire dans l'état d'apartheid.

Imprimer E-mail

Golan: Les USA reconnaissent officiellement être un état voyou.

Donald Trump a signé ce 25 mars un décret tirant un trait sur plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant l'annexion du plateau syrien du Golan occupé par l'entité sioniste.
Rarement le mépris à l'égard du droit international a été exprimé avec autant d'évidence par une administration US.
Il y a 2 mois les USA 'désignaient' le président vénézuélien, suivi par une poignée d'états croupions - dont la Belgique.
En 2014, après le coup d'état fasciste de Maïdan, les habitants de Crimée décidaient à une écrasante majorité d'annuler l'absurde cadeau qu'avait fait Kroutchev à l'Ukraine. Les Européens ont alors hurlé à "l'agression russe" et ont frappé la Russie de lourdes sanctions économiques. On ne doute pas un seul instant qu'ils auront la même réaction à l'égard d'Israël et de leur complice étatsunien.

Imprimer E-mail

20 ans après l'agression de l'Otan, les cancers chez les enfants en Serbie sont 2,5 fois plus fréquents qu’en Europe

En 1999, derrière le masque de l'humanitaire venant au secours d'un peuple menacé de génocide, l'Otan a bombardé ce qu'il restait de la Yougoslavie pendant 78 jours - provoquant le désastre qu'elle prétendait empêcher.

Pendant 78 jours L'Otan a bombardé consciencieusement, et humanitairement, des entreprises chimiques, des raffineries de pétrole, des centrales électriques. Des tonnes de mercure se sont retrouvées dans les eaux du Danube. Des dizaines de milliers de projectiles à uranium appauvri ont été déversés sur la Yougoslavie.

20 ans plus tard, la Serbie arrive en première position en Europe pour le nombre de décès dus au cancer. Dans le silence et l'indifférence absolue.

Imprimer E-mail

La Belgique, "acteur pour la paix" au Conseil de Sécurité de l'ONU...

Notre pays a soutenu, ce 28 février, le projet de résolution étatsunienne sur le Venezuela, exigeant une élection présidentielle « libre, juste et crédible » - c'est à dire plus concrètement, dont le résultat serait conforme à la volonté US. Comme soulignait le représentant russe, « Si cette résolution était adoptée, ce serait le premier cas dans l'Histoire où le Conseil de sécurité destituerait un Président et en nommerait un autre dans un pays souverain ». Il semble assez évident qu'aucun pays souverain ne pourrait accepter un tel dictat, et que son imposition aurait naturellement impliqué la contrainte armée - la guerre tellement désirée par certains, sous couvert d'une résolution des Nations-Unies à la sauce libyenne.

Imprimer E-mail

Le plan US pour le Venezuela est-il en train d'échouer ?

Cela n'a pas marché. La gêne des médias est assez révélatrice de l'échec du spectacle 'humanitaire' de samedi dernier. Le Soir lui-même en arrive à aller jusqu'à oser écrire "le « tsunami de volontaires » annoncé par l’opposition vénézuélienne pour accompagner les convois d’aide s’est révélé beaucoup moins nombreux que prévu". C'est le moins que l'on puisse dire ! Le "million de Vénézuéliens" annoncé par la marionnette autoproclamée s'est révélée être quelques centaines de guarimberos mêlés à des agents provocateurs colombiens armés, mettant le feu eux-mêmes à leur si précieux camions à coup de cocktails molotov.

Imprimer E-mail