Venezuela : Une provocation de grande ampleur en train de se préparer

Il est assez probable que nous soyons dès ce samedi matraqué avec «l'info» "le régime de Maduro tire sur son propre peuple". Le scenario est un grand classique classique, comme en Ukraine, en Syrie, et d'autres "révolutions" ou tentatives de révolutions made in USA, de mystérieux snipers se mettent à tirer indistinctement sur les manifestants pacifiques, dans l'espoir de provoquer l'étincelle pour allumer la guerre civile, et/ou pour justifier une intervention militaire extérieure "humanitaire". C'est grossier, c'est répétitif, mais ça marche toujours à coup sûr dans nos médias-qui-ne mentent-jamais.

Imprimer E-mail

L’ambassade vénézuélienne à Bruxelles assiégée : le coup d’État à vos portes

Depuis jeudi soir, le personnel de l’ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela à Bruxelles se trouve retranché à l’intérieur de ses locaux. Des opposants ont accroché sur la façade du bâtiment une pancarte géante exigeant le départ de l’ambassadrice Mme Claudia Salerno. Selon eux, elle devrait être remplacée par une nouvelle représentante du “président” autoproclamé Juan Guaido !

Imprimer E-mail

L'Ukraine inscrit l'Otan dans sa constitution

L'Ukraine a inscrit dans sa Constitution ce 7 février son engagement à adhérer un jour l'Otan (en même temps qu'à l'UE). Qu'un pays grave ainsi dans sa constitution son adhésion future à l'Alliance Atlantique, c'est une grande première. En dehors de l'aspect grotesque de la chose, les conséquences directes en sont concrètes, et pourraient être à terme tout à fait dramatiques.

Imprimer E-mail

France : Convergence des luttes

La CGT a organisé une grève nationale de 24 heures ce 5 février dans toute la France, réclamant des salaires plus élevés et de meilleures réformes du système fiscal.
De plus, au nom de la «convergence des luttes», plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté partout dans le pays, à l'appel principalement de la CGT mais aussi pour la première fois avec la participation de Gilets jaunes qui jusqu'à présent avaient regardé les syndicats avec méfiance. Ils étaient 300 000 dans tout le pays selon l'organisation syndicale.

Imprimer E-mail