Un premier Mai confinés mais alertes !

Bonhomme

Nous entendons tous les jours dans les médias les autorités, les ministres, les grands patrons, les vedettes du spectacle, louer sans cesse le rôle des personnels de santé, des facteurs, des éboueurs, des caissières des super marchés. On dirait qu'ils découvrent ce qu'être travailleur quotidien veut dire; qu'ils découvrent la valeur de ces héros anonymes qui n'ont pas attendu le Covid-19 pour se dévouer pour les autres et qui ne demandent pas autre chose que le respect de leurs conditions de travail. Et qui se battent avec force lorsqu'elles sont menacées.

Tout indique qu'il va falloir se battre en effet, et avec détermination, car ce seront encore les travailleurs qui seront visés lorsque le gouvernement cherchera à faire payer les conséquences de la crise sanitaire. Nous l'avons vu et ressenti lorsque lors de la crise économique des années 2008-2009, le gouvernement et le patronat ont porté tous leurs efforts pour sauver les banques et faire payer la note aux contribuables.

Il n'est pas question qu'un tel scénario se répète et vous pouvez compter avec votre journal qui restera, comme toujours, aux côtés des travailleurs pour dénoncer ces agissements antisociaux et proposer des alternatives de lutte et d'espoir.

Imprimer E-mail

Le rouge et le noir

'Un spectre hante..' les parlements régionaux et fédéraux (et fait un premier pas au Parlement européen). Il explique la nervosité, flirtant parfois avec la panique, de la droite conservatrice, des milieux d'affaires et des forces politiques proches de l'OTAN. Et on les comprend parce que c'est le retour, en force, de la pensée marxiste aux salons feutrés des parlements belges depuis que, au lendemain de la guerre, le Parti communiste, auréolé de son engagement sans faille dans la résistance contre l'occupant nazi avait envoyé une vingtaine de membres au Parlement fédéral. Claire victoire du PTB que nous saluons sans réserves dans l'entendu qu'il fera de ces résultats un instrument clair et résolu dans les luttes qui nous attendent.

Imprimer E-mail

Iran, Australie, nos pensions

En 1999 Bill Clinton voyait  s'approcher le risque d'être destitué de la présidence des Etats Unis suite suite  sa liaison avec Monica Lewinsky, une jeune stagiaire à la Maison Blanche. Pris de panique il décida, en guise de diversion de l'opinion publique, d'ordonner le bombardement immédiat de la Yougoslavie, pour de prétendues raisons humanitaires.

Imprimer E-mail

L'Arbre qui cache la forêt

Les gigantesques incendies qui dévastent la forêt amazonienne ont ému et indigné l'opinion publique mondiale et ce, d'autant plus, que tout indique qu'à l'origine de cette catastrophe se trouve le projet politique du président brésilien Jair Bolsonaro visant à faire de ce "poumon" de l'humanité un gigantesque espace de négoce pour les grandes corporations de l'agro-industrie et de l'industrie minière. Il l'avait annoncé, noir sur blanc, dans son programme électoral où il dévoilait son projet de combattre les organisations des Indiens, des paysans et des défenseurs de la nature afin "d'intégrer l'Amazonie au reste du territoire national".

Imprimer E-mail

Premier Mai : Jour de fête et de résistance

Le premier mai est bien l'emblème historique des luttes populaires. C'est à la suite de ce jour de 1886 où des hommes et des femmes ont mis toute leur force dans la bataille pour réclamer la journée de 8 heures, certains l'ayant payé de leur vie, que cette date a été reprise par les travailleurs du monde entier pour symboliser leurs batailles.

Imprimer E-mail