Rwanda 94 : L’émotion qui cache la forêt des intérêts occidentaux

Le narratif occidental utilise toujours les mêmes méthodes : isoler les événements des causes directes, les présenter comme éléments séparés de leur contexte, et sans rapport avec des intérêts économiques, mettre en avant l’émotion pour empêcher réflexion et analyse. L’horreur ressassée des massacres au Rwanda permet d‘occulter opportunément la question du jeu sanglant des puissances impérialistes en Afrique Centrale

Imprimer E-mail

Il y a 20 ans, la guerre du Kosovo ouvrait la voie aux guerres qui allaient suivre

La nuit du 24 au 25 mars 1999, l’OTAN commençait une campagne de bombardement au-dessus de ce qui restait de la Yougoslavie. Les frappes allaient durer 78 jours et conduire au démembrement final de ce pays. Après 20 ans, et bien d’autres bombes, quelles leçons tirer de cette première « guerre humanitaire » ?

Imprimer E-mail

"Manuel stratégique de l’Afrique" de Saïd Bouamama

Avec son Manuel stratégique de l’Afrique, Saïd Bouamama nous propose une autre lecture de l’histoire contemporaine de ce continent, une vision qui démonte nombre de préjugés qui déforment la compréhension des nombreux conflits qui s’y sont déroulés depuis les indépendances ou qui se poursuivent aujourd’hui.

Imprimer E-mail

Syrie : La Belgique doit assumer sa responsabilité dans le crime

Dur retour de boomerang. Maintenant que les plans occidentaux pour la Syrie ont largement échoué, les pays européens sont confrontés à une situation qu’ils n’avaient pas anticipée : que le peuple syrien vienne à bout de l’agression. Que faire à présent des ‘euro-jihadistes’, ces soldats inconscients de l’impérialisme– et de leur progéniture ?

Imprimer E-mail

Au Venezuela, l'impérialisme yankee dans toute sa splendeur

Fin janvier, Juan Guaido, le président du parti d'opposition « Voluntad Popular », que l’on pourrait qualifier de « second couteau » de l’opposition vénézuélienne, prononçait un discours devant quelques centaines d'opposants à Maduro. Rien de vraiment étonnant dans un pays en pleine agitation politique que la crise économique ne fait que renforcer. Sauf que le jeune orateur a terminé son discours - qui se révéla être en fait un exercice particulièrement bien préparé- par une prestation de serment et s’est autoproclamé rien de moins que président du Venezuela.

Imprimer E-mail

Au Brésil, les médecins cubains obligés de rentrer chez eux

Depuis 1963, c’est-à-dire 4 ans après l'arrivée de Fidel au pouvoir, la coopération médicale de Cuba au service des pays du tiers monde a eu lieu de manière totalement bénévole.. L’excellence des professionnels cubains s’est alors manifestée avec environ 30 000 médecins dans plus de 60 pays du Sud, essentiellement en Afrique et en Amérique Latine.

Imprimer E-mail