L'invitée du DR: Marianne Blume

«..les médias commencent toujours par les roquettes oubliant les antécédents»

La passion de son engagement pour la Palestine vient probablement de deux sources. La première de nature quelque peu génétique: Marianne Blume appartient à une famille dont plusieurs d'entre-eux se sont illustrés dans la résistante contre l'occupant nazi et ont payé leur engagement dans les camps. Sa passion pour l'enseignement serait la deuxième. Fraîchement sortie de l'université, elle s'engage dans l'activité éducative dans des quartiers populaires où sont nés ses premiers contacts avec la communauté immigrée. Attentive aux grandes questionnes de l'actualité internationale, cette double convergence la pousse à continuer sa passion de l'enseignement à Gaza où elle l'exerce pendant dix ans. Revenue en Belgique, Gaza ne l'a pas quittée, bien au contraire. Activiste infatigable de la solidarité avec la Palestine, elle nous explique les origines du conflit en cours et les raisons de sa militance.

Imprimer E-mail

Nicolas Bárdos-Féltoronyi

Il est professeur émérite de l'Université catholique de Louvain et géo-politologue. Son parcours de vie a surement contribué à donner cette qualité de regard, équilibré et sans compromissions, aux événements de la vie politique internationale. Né en Hongrie, il a perdu avec sa famille toute sa fortune en 1945 et a été déporté en 1951 par le régime stalinien. Dès 1949, il est exclu de tout enseignement et devient ouvrier agricole, puis industriel. Fuyant son pays en 1956 lors de l'intervention soviétique, combattant pour la paix et la compréhension entre les peuples et les nations en tant que militant de Pax Christi Wallonie-Bruxelles, il passe l'essentiel de son temps à faire des conférences, conseiller et écrire sur des questions géopolitiques. Le Drapeau Rouge s'honore de recueillir son éclairage sur l'explosif dossier ukrainien et les menaces qu'il fait courir à l'Europe et au monde.

Imprimer E-mail

  • 1
  • 2