Piraterie au large de Gibraltar

Des commandos britanniques ont saisi dans la nuit du 4 juillet au large de Gibraltar un pétrolier iranien transportant 300.000 tonnes de brut. Le navire a été saisi par la Grande-Bretagne à la demande des États-Unis, a précisé le ministre espagnol des Affaires étrangères. Pour rappel, Gibraltar est un territoire britannique situé à la pointe sud de l'Espagne.

D'après autorités britanniques le pétrolier était soupçonné de livrer du brut à la Syrie, et l'arraisonnement se justifierait puisque il aurait ainsi violé les sanctions prises par l'Union Européenne en 2011 contre la Syrie.

Cette 'justification' est en soi intéressante : les USA donneraient consigne à un pays en train de quitter l'UE de faire respecter un embargo décrété (souverainement...) par l'UE

Mais après tout rien n'indique que le pétrolier iranien ait pour destination finale la Syrie : dans le pourtour méditerranéen, il y a bien d'autres pays... La Grande-Bretagne ne serait-elle pas plutôt en train de faire appliquer l'embargo unilatéral décrété par les USA contre l'Iran ? La 'consigne' étatsunienne prendrait alors tout son sens. Mais quel est alors le sens de ses simulacres de respect des engagements européens envers l'accord nucléaire iranien ?
http://ledrapeaurouge.be/actualites/301-iran-l-europe-succursale-des-etats-unis

Quel que soit lequel des deux embargos qui soit en œuvre, l'événement est grave et révélateur. Pendant que le Tour de France occupe l'essentiel de l'attention médiatique, un acte de guerre est commis au nom de l'Union Européenne. Car l'arraisonnement et la saisie en pleine mer dans d'un navire étranger est un acte de guerre, et un blocus manifeste d'un état souverain est un acte de guerre, au sens littéral du terme. L'UE c'est la paix, qu'ils disaient. L'UE est en guerre contre l'Iran ? L'UE est en guerre contre la Syrie ?

Au delà de la figure benoîte de Charles Michel, au delà des passionnants partages démocratiques de postes entre les familles libérales, l'Europe réelle est là. En notre nom, et la bouche toujours pleine de compassion envers le peuple syrien, L'Union Européenne organise depuis plus de 8 ans l'étranglement d'un pays qui lutte héroïquement contre des terroristes qui se sont abattus sur le pays, - en provenance en particulier de l'Europe. C'est pour ça qu'on a voté en mai dernier ?

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir