La Belgique, "acteur pour la paix" au Conseil de Sécurité de l'ONU...

Notre pays a soutenu, ce 28 février, le projet de résolution étatsunienne sur le Venezuela, exigeant une élection présidentielle « libre, juste et crédible » - c'est à dire plus concrètement, dont le résultat serait conforme à la volonté US. Comme soulignait le représentant russe, « Si cette résolution était adoptée, ce serait le premier cas dans l'Histoire où le Conseil de sécurité destituerait un Président et en nommerait un autre dans un pays souverain ». Il semble assez évident qu'aucun pays souverain ne pourrait accepter un tel dictat, et que son imposition aurait naturellement impliqué la contrainte armée - la guerre tellement désirée par certains, sous couvert d'une résolution des Nations-Unies à la sauce libyenne.

Imprimer E-mail

Le plan US pour le Venezuela est-il en train d'échouer ?

Cela n'a pas marché. La gêne des médias est assez révélatrice de l'échec du spectacle 'humanitaire' de samedi dernier. Le Soir lui-même en arrive à aller jusqu'à oser écrire "le « tsunami de volontaires » annoncé par l’opposition vénézuélienne pour accompagner les convois d’aide s’est révélé beaucoup moins nombreux que prévu". C'est le moins que l'on puisse dire ! Le "million de Vénézuéliens" annoncé par la marionnette autoproclamée s'est révélée être quelques centaines de guarimberos mêlés à des agents provocateurs colombiens armés, mettant le feu eux-mêmes à leur si précieux camions à coup de cocktails molotov.

Imprimer E-mail

Venezuela : Une provocation de grande ampleur en train de se préparer

Il est assez probable que nous soyons dès ce samedi matraqué avec «l'info» "le régime de Maduro tire sur son propre peuple". Le scenario est un grand classique classique, comme en Ukraine, en Syrie, et d'autres "révolutions" ou tentatives de révolutions made in USA, de mystérieux snipers se mettent à tirer indistinctement sur les manifestants pacifiques, dans l'espoir de provoquer l'étincelle pour allumer la guerre civile, et/ou pour justifier une intervention militaire extérieure "humanitaire". C'est grossier, c'est répétitif, mais ça marche toujours à coup sûr dans nos médias-qui-ne mentent-jamais.

Imprimer E-mail

L’ambassade vénézuélienne à Bruxelles assiégée : le coup d’État à vos portes

Depuis jeudi soir, le personnel de l’ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela à Bruxelles se trouve retranché à l’intérieur de ses locaux. Des opposants ont accroché sur la façade du bâtiment une pancarte géante exigeant le départ de l’ambassadrice Mme Claudia Salerno. Selon eux, elle devrait être remplacée par une nouvelle représentante du “président” autoproclamé Juan Guaido !

Imprimer E-mail

L'Ukraine inscrit l'Otan dans sa constitution

L'Ukraine a inscrit dans sa Constitution ce 7 février son engagement à adhérer un jour l'Otan (en même temps qu'à l'UE). Qu'un pays grave ainsi dans sa constitution son adhésion future à l'Alliance Atlantique, c'est une grande première. En dehors de l'aspect grotesque de la chose, les conséquences directes en sont concrètes, et pourraient être à terme tout à fait dramatiques.

Imprimer E-mail