La libération sous caution de Julian Assange refusée

images 2

Ce mercredi 25 mars a eu lieu la première audience depuis la fin de la première semaine du procès de Julian Assange, le 27 février.

Entre les deux dates, la situation a radicalement changé!

Si la pandémie de coronavirus représente une menace pour toutes les populations, la population carcérale est particulièrement fragilisée.

C'est la raison pour laquelle les avocats de la défense ont décidé de faire une demande de libération conditionnelle pour Julian Assange.

Imprimer E-mail

Jeremy Corbyn et le boulet du Brexit

Les élections en Grande-Bretagne

Le Parti travailliste a perdu les élections en raison des controverses sur le Brexit. En 2017, il avait réussi à écarter ce sujet adoptant la même position que les conservateurs, à savoir qu’il convenait de respecter le résultat du référendum et de quitter l’UE. Mais deux groupes d’influence sont parvenus à affaiblir cette position en 2019 : d’une part le patronat britannique et la City de Londres, opposés réels au Brexit et partisans d'un « Brexit seulement de nom », selon lequel le Royaume-Uni quitterait l’UE tout en continuant à suivre ses règles, notamment celles sur le marché unique et l’union douanière; et d’autre part la jeunesse, et plus particulièrement la jeunesse aisée et universitaire, globalement favorable, au maintien du pays dans l’UE.

Imprimer E-mail

La grande générosité de l’industrie pharmaceutique

La multinationale suisse Novartis fait un geste d'un altruisme confondant : elle va offrir son médicament Zolgensma à 100 bébés tirés au sort. Ce médicament, à 1.9 millions d'Euros l'injection, avait fait parler de lui en septembre dernier, lorsqu'en Flandre une campagne d'SMS avait permis de lever les fonds et sauver une enfant de 9 mois atteint de la 'maladie orpheline' ciblée.

Imprimer E-mail

Menaces d'un conflit nucléaire

Les années 1980 sont restées dans nos mémoires comme les années des grandes protestations contre l’armement nucléaire, plus spécifiquement contre l’installation de missiles nucléaires en Europe. Des centaines de milliers de manifestants remplissaient les rues de Bruxelles, Amsterdam, Bonn. En Belgique, la base militaire de Florennes était désignée pour recevoir les missiles américains, qui y furent installés à partir de 1985.

Imprimer E-mail

Le combat humanitaire conjoint de la Belgique et du Koweït aux Nations Unies

La Belgique s'est à nouveau associée au Koweït et à l'Allemagne pour présenter au Conseil de sécurité un projet de résolution sur l’acheminement des aides humanitaires en Syrie via les pays frontaliers et sans l’accord du gouvernement syrien. Cette affranchissement de la souveraineté syrienne est en place depuis 2014, et la proposition prévoyait d'ajouter aux 4 points de passage existants, un 5e à Tall Abyad, - soit le point d'entrée des forces turques et de leur proxies djihadistes lors de la dernière agression turque "Source de Paix" d'octobre.

Imprimer E-mail